Très particulier, le secteur immobilier mauricien est composé d’un marché local (des biens immobiliers destinés qu’aux Mauriciens) et d’un marché international (propriétés accessibles aux étrangers). Considéré comme à juste titre comme valeur refuge, l’immobilier s’est positionné depuis quelques années comme le premier pourvoyeur d’Investissements Directs Etrangers à l’économie mauricienne (Pour le 1er semestre 2019, l’immobilier a contribué à hauteur de Rs 9,5 milliards sur un total de Rs10,6 milliards en termes d’IDE.

Depuis 2002, le gouvernement mauricien a ouvert le marché immobilier mauricien aux étrangers leur permettant d’acquérir des biens immobiliers à Maurice sous certaines conditions encadrées par des dispositifs immobiliers taillés sur mesure.

Les Résidences IRS

Lancé en 2002, le dispositif IRS (Integrated Resort Scheme) permet aux ressortissants étrangers d’acheter une résidence en toute propriété au cœur d’un schéma de développement résidentiel intégré. Le prix minimum d’un bien IRS est de 500, 000 USD (340, 000 euros) excluant les taxes et à l’achat d’une résidence IRS, le propriétaire, son conjoint et ses enfants bénéficient d’un permis de résidence mauricien et du statut de résident fiscal mauricien aussi longtemps qu’ils en soient les propriétaires.

Les Résidences PDS

Le dispositif PDS (Property Development Scheme) soumis à l’approbation de l’Economic Development Board), représente un schéma de développement immobilier qui a été mis en place afin de permettre aux promoteurs de développer des programmes immobiliers sous formes d’ensembles de villas et/ou appartements jouissant d’infrastructures et de services communs plus ou moins personnalisés au sein d’un complexe sécurisé pourvu d'un service de gardiennage. Les PDS sont principalement destinés aux promoteurs immobiliers dont l’objectif est de développer et commercialiser des unités résidentielles haut de gamme principalement destinées aux étrangers.

Il faut noter qu’il n’existe pas de prix minimum pour une résidence PDS mais si le montant de l’acquisition est de 500 000 UDS (370 000 euros) ou plus, l’acheteur ainsi que ses dépendants (conjoint et enfants de moins de 24 ans) se voient octroyés le permis de résidence mauricien tant qu’ils resteront propriétaires du bien. Ce permis donne la possibilité au propriétaire de se domicilier fiscalement à l'Ile Maurice avec les nombreux avantages fiscaux à la clé.

Les acquéreurs d’un bien PDS inférieur à 500 000 USD ont la possibilité de faire un demande de permis de résidence en tant qu’investisseur, professionnel, entrepreneur établi à son propre compte ou retraité, s’ils souhaitent vivre à l’île Maurice.

Appartement R+2

En ligne avec sa stratégie d’ouverture du marché immobilier mauricien aux étrangers, les autorités mauriciennes ont introduit en 2016 un nouveau dispositif immobilier permettant aux non-Mauriciens d’acquérir un bien immobilier dans le pays : les appartements R+2. Ce schéma permet l’achat par un étranger d’un ou de plusieurs appartements dans un immeuble d’au moins 2 étages en plus du rez-de-chaussée (bénéficiant d’une autorisation de l’EDB. L'approbation préalable est donnée après des vérifications d’usage dès lors que le prix d'acquisition d'un appartement n’est pas inférieur à 6 millions de roupies ou l’équivalent dans toute autre devise convertible.

Ainsi, tout non-citoyen détenant un Occupation Permit, Residence Permit, Permanent Residence Permit, peut acquérir des appartements R+2 à un prix excédant Rs 6 millions.

Découvrez les biens immobiliers accessibles aux étrangers


Quelques annonces qui pourraient vous intéresser :
Appartements & Duplex à vendre à Maurice
Villas & Maisons à vendre à Maurice
Penthouses à vendre à Maurice